Logo Commune de Couches

GUIDE
« VOS DROITS ET DÉMARCHES »
POUR LES PARTICULIERS

Accueil particuliers / Logement / Achat ou vente d’un logement / Acte de vente d’un logement existant

Acte de vente d’un logement existant

Dès que toutes les conditions pour la réalisation de la vente sont réunies, un acte de vente définitif est rédigé et signé chez un notaire. Le transfert de propriété est immédiat.

Contenu

L’acte de vente doit mentionner les informations suivantes :

  • Coordonnées du vendeur et de l’acheteur

  • Adresse du bien

  • Origine du bien (date du précédent acte de vente, nom du précédent propriétaire, acte notarié…​)

  • Descriptif détaillé du bien, de ses équipements et annexes

  • Existence d’une hypothèque et/ou d’une servitude

  • Prix de vente

  • Modes de paiement (avec ou sans l’aide d’un prêt immobilier)

  • Montant des honoraires de la personne chargée de la vente et à qui en incombe le paiement

  • Date de disponibilité du bien

  • Conditions suspensives lorsqu’il en existe

  • Informations relatives à la copropriété

  • /Particuliers/F2604 Informations relatives aux conditions d’exercice du droit de réflexion quand il n’y a pas eu de promesse de vente

L’absence d’information sur le droit de réflexion est passible d’une amende administrative dont le montant ne peut excéder 3 000 € pour une personne physique et 15 000 € pour une personne morale .

L’acte de vente doit obligatoirement être accompagné du dossier de diagnostics techniques immobiliers .

Délai de réflexion

Si le contrat n’est pas précédé d’une promesse de vente , l’acheteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours avant de signer l’acte de vente.

Le projet d’acte de vente est remis à l’acquéreur par lettre recommandée ou en main propre. Le délai de réflexion commence le lendemain de la 1 re présentation de la lettre recommandée ou de sa remise en main propre.

En aucun cas, l’acte authentique ne peut être signé pendant ce délai de 10 jours.

Si le dernier jour du délai de réflexion est un samedi, un dimanche, un jour férié ou chômé, le délai est prolongé jusqu’au 1 er jour ouvrable suivant.

Attention

aucune somme ne peut être réclamée durant le délai de réflexion.

Signature et notification

Signature de l’acte

link:/Particuliers/R17851[L'acte authentique] de vente est obligatoirement établi par un notaire.

Notaire

L’acte doit être signé par le vendeur et l’acquéreur. Quand l’un d’entre eux ne peut être présent, il peut se faire représenter en confiant à un tiers une procuration sous signature privée .

Le notaire garde le seul original de l’acte, appelé la «minute» . Il enregistre l’acte de vente au fichier immobilier, situé au service de publicité foncière dont dépend le bien, et au cadastre. Cet enregistrement rend l’acte de vente opposable au tiers .

Le jour de la signature du contrat de vente, il remet une attestation de propriété immobilière à l’acheteur.

L’acte de vente peut être signé sur support électronique, on parle d’un «acte authentique électronique (AAE)» . Dans ce cas, le notaire prépare l’acte sur un logiciel de rédaction. Il joint l’ensemble des pièces annexes qu’il scanne. L’acte est lu sur écran par l’ensemble des parties et le notaire recueille électroniquement les signatures.

L’acheteur reçoit une attestation de propriété. À sa demande, il peut également obtenir la copie de l’acte par voie électronique.

L’AAE est envoyé automatiquement dans un minutier central (MICEN) établi et contrôlé par le Conseil supérieur du notariat. L’acte, ses annexes et les signatures de toutes les parties sont conservés dans un fichier.

La remise des clés à l’acquéreur se fait, en principe, à l’issue de la séance de signatures.

Notification de l’acte de vente

Le notaire conserve la «minute» . Après l’enregistrement auprès du service de publicité foncière, il remet la copie de l’acte de vente à l’acheteur, en main propre, par lettre recommandée avec avis de réception ou par huissier.

Cette copie revêtue des cachets de l’administration fiscale constitue le titre de propriété .

Règlement du prix de vente

Le jour de la signature de l’acte, l’acquéreur paye le prix indiqué dans le contrat, déduction faite du montant de la somme versée lors de la signature du compromis de vente.

En général, l’acheteur paye les frais de notaire .

À savoir

si le vendeur et l’acquéreur sont assistés chacun par leur notaire, les émoluments sont divisés entre les 2 professionnels.

Direction de l’information légale et administrative

07/08/2020

Questions / réponses

Comment faire si

Préparer votre démarche à l’aide de formulaires

A voir aussi :

Définitons

Servitude : Charge imposée à une propriété au profit d’une autre propriété (par exemple, un droit de passage)

Émolument : Somme perçue par un officier ministériel (notaire, huissier de justice, etc.) en contrepartie d’une prestation dont le tarif est réglementé

Personne morale : Groupement de personnes physiques réunies pour accomplir quelque chose en commun (entreprises, sociétés civiles, associations, État, collectivités territoriales, etc.). Ce groupe peut aussi réunir des personnes physiques et des personnes morales. Il peut aussi n’être constitué que d’un seul membre (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée - EURL - par exemple).

Opposable aux tiers : Situation juridique que les tiers ne peuvent ignorer et qu’ils doivent respecter, même s’ils ne sont pas signataires

Acte authentique : Document établi par un officier public compétent (notaire, huissier, officier d’état civil), rédigé selon les formalités exigées par la loi et dont le contenu peut avoir la même force qu’une décision judiciaire

Hypothèque : Droit sur un bien immobilier accordé à une personne à qui l’on doit de l’argent en garantie du paiement de sa dette

Jour ouvrable : Correspond à tous les jours de la semaine, à l’exception du jour de repos hebdomadaire (généralement le dimanche) et des jours fériés habituellement non travaillés dans l’entreprise

Acte sous signature privée : Acte rédigé et signé par des particuliers, sans la présence d’un notaire (par exemple, un contrat)

Références